• diapo-02.jpg
  • diapo-03.jpg
  • diapo-04.jpg
  • diapo-05.jpg
  • diapo-9.jpg
  • tunnel.jpg
Actus ATSR


25/01/2017

Détectez la radioactivité avec votre smartphone !

De Limoges... à Las Vegas. Une société innovante de la Haute-Vienne, baptisée Icohup, a présenté au salon CES (Consumer Electronics Show), temple du high-tech au niveau mondial, une toute nouvelle technologie : un détecteur de radioactivité destiné au grand public.

A voir : http://a.msn.com/01/fr-fr/AAm5t2Y?ocid=se

 
27/12/2016

Nouvel Offre d'emploi au CERN

Voir dans la rubrique "Emploi - Stages"

 
13/12/2016

EDF : 7 réacteurs redémarreront d'ici la fin de l'année

Sept réacteurs (3 à Tricastin, les autres à Gravelines, Dampierre et au Bugey et Civaux) parmi les 8 actuellement à l'arrêt pour contrôle sur les générateurs de vapeur, pourront redémarrer d'ici la fin du mois de décembre. Au total, 15 réacteurs sur 58 sont à l'arrêt.

 
06/12/2016

L'ASN donne son feu vert au redémarrage de 8 réacteurs sur 12 :

L'Autorité de Sûreté Nucléaire a donné son feu vert de principe au redémarrage de 8 des 12 réacteurs nucléaires français concernés par des anomalies de fabrication (concentration en carbone élévée), sous réserve de modifications.

Les réacteurs concernés sont : Tricastin 1,3 et 4 - Bugey 4 - Gravelines 2 - Dampierre 3 - Civaux 2.

Des vérifications propres à chaque réacteur restent nécessaires.

Le risque de pénurie cet hiver s'éloigne.

 
17/11/2016

EDF prêt à démarrer l’EPR de Flamanville en 2018

Edf a confirmé hier son intention de démarrer fin 2018 le réacteur nucléaire EPR de Flamanville et veut réduire de près de moitié la facture de ses futurs réacteurs de troisième génération.

Le chantier du premier réacteur nucléaire de troisième génération de France est entré dans sa dernière ligne droite. Cette fois les délais seront tenus, promet la direction de l’énergéticien

D'ici la mise en service fin de 2018, les tests d'ensemble de la centrale auront démarré à la fin du premier trimestre 2017. Le bon déroulement du chantier dépendra aussi de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) car le délicat dossier de la «ségrégation carbone» est venu compliquer la tâche d'EDF. La révélation au printemps 2015 d'une trop forte concentration en carbone sur la cuve de l'EPR de Flamanville a conduit EDF à procéder à des tests de résistance, à la demande du gendarme du nucléaire.

(sources Le Figaro.fr - lopinion.fr)

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 45

Nos partenaires :