• diapo-03.jpg
  • diapo-04.jpg
  • diapo-05.jpg
  • tunnel.jpg
 
Actualités

27/04/2017

Déchets radioactifs : nouvelles inquiétudes sur la sûreté de l'usine de La Hague Syndicats et élus locaux...

09/03/2017

Le CERN propose le stage radioprotection Voir l'annonce sous "Emplois - Stages" "Offre"

25/01/2017

Détectez la radioactivité avec votre smartphone ! De Limoges... à Las Vegas. Une société innovante de...

 
Flux d'informations de l'ASN

 
Emplois - Stages

Demandes :

Emplois :

Stages:

Offres:

Emplois :

Stages:

22/12/2016

Le CERN recherche : Technicien Supérieur / Ingénieur Junior en Radioprotection (Contrat de travail temporaire...

09/03/2017

Le CERN propose un stage radioprotection Cliquez ICI pour consulter le descriptif de l'offre. Fin...

Vous souhaitez nous faire part de votre recherche d'emploi ou de stage ? Cliquez ici pour nous envoyer votre profil.

 
Liens et Adresses Utiles

Quelques liens avec des sites intéressants et utiles

 
Devenez Adhérent
 
Forum

Pour accéder au forum, cliquez ici

 
Posez vos questions

Vous avez des questions ?

Cliquez ici et remplissez le formulaire de contact, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

 
Veille réglementaire

Arrêté du 11 avril 2014

portant homologation de la décision n° 2014-DC-0420 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 13 février 2014 relative aux modifications matérielles des installations nucléaires de base

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028930992&dateTexte=&categorieLien=id

Arrêté du 11 avril 2014 modifiant l'arrêté du 8 juillet 2010

établissant la liste des substances prioritaires et fixant les modalités et délais de réduction progressive et d'élimination des déversements, écoulements, rejets directs ou indirects respectivement des substances prioritaires et des substances dangereuses visées à l'article R. 212-9 du code de l'environnement

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028937067&dateTexte=&categorieLien=id

10 Arrêté du 28 avril 2014

relatif à la transmission des données de surveillance des émissions des installations classées pour la protection de l'environnement

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028931114&dateTexte=&categorieLien=id

[LEGIFRANCE] Décret n° 2013-915 du 11 octobre 2013 relatif aux travaux interdits et réglementés pour les jeunes âgés de moins de dix-huit ans

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028057273&dateTexte=&categorieLien=id

Commentaires: les jeunes de 15 à 18 ans ne peuvent désormais plus être classés ni en catégorie A ni en catégorie B. Il existe néanmoins une dérogation pour le classement en catégorie B.

Pour les jeunes de 15 à 18 ans : « Art. D. 4153-21.-I. ― Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant aux rayonnements ionisants requérant un classement en catégorie A ou B au sens de l'article R. 4451-44.

« II. ― Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I pour des travaux les exposant aux rayonnements ionisants requérant un classement en catégorie B au sens de l'article R. 4451-44 dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre.

[LEGIFRANCE] Arrêté du 9 août 2013

Portant homologation de la décision n° 2013-DC-0360 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 16 juillet 2013 relative à la maîtrise des nuisances et de l'impact sur la santé et l'environnement des installations nucléaires de base

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027860696&dateTexte=&categorieLien=id

[LEGIFRANCE] Arrêté du 15 juillet 2013

Portant homologation de la décision n° 2013-DC-0352 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 18 juin 2013 relative à la mise à disposition du public des dossiers de projets de modifications prévue à l'article L. 593-15 du code de l'environnement

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027751821&dateTexte=&categorieLien=id

[LEGIFRANCE] Arrêté du 21 juin 2013

Relatif aux conditions de délivrance du certificat et de l'agrément pour les organismes en charge de la surveillance individuelle de l'exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027806070&dateTexte=&categorieLien=id

[LEGIFRANCE] Arrêté du 17 juillet 2013

Relatif à la carte de suivi médical et au suivi dosimétrique des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027806111&dateTexte=&categorieLien=id

[LEGIFRANCE] JORF No 0128 DU 03 JUIN 2012

Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

        http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025956081&;dateTexte=&categorieLien=id

 [LEGIFRANCE] JORF No 0125 DU 31 MAI 2012

Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

        http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025933718&;dateTexte=&categorieLien=id

 [LEGIFRANCE] JORF No 0097 DU 24 AVRIL 2012

Décret n° 2012-542 du 23 avril 2012 pris pour l'application de l'article L. 542-1-2 du code de l'environnement et établissant les prescriptions du Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs

        http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025740048&;dateTexte=&categorieLien=id

 [LEGIFRANCE] JORF No 0033 DU 08 FEVRIER 2012

Convention du 31 janvier 2012 entre l'Etat et l'Agence nationale de la recherche relative au programme d'investissements d'avenir (action : « recherche dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la radioprotection »)

[LEGIFRANCE] JORF No 0033 DU 08 FEVRIER 2012

Arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base

[LEGIFRANCE] JORF No 0012 DU 14 JANVIER 2012

Arrêté du 24 octobre 2011 relatif aux niveaux de référence diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire

[LEGIFRANCE] JORF No 0026 DU 31 JANVIER 2012

Décret n° 2012-135 du 30 janvier 2012 relatif à l'organisation de la médecine du travail

 
Revue Rayonnements Ionisants
Le MOX, c'est quoi exactement ?

Le Mox, de l'anglais mixed oxide fuel (pour Mélange d'OXyde de plutonium et d'OXyde d'uranium), est un combustible nucléaire à base d'oxyde mixte d'uranium et de plutonium. Il contient entre 5 et 10 % de plutonium et entre 90 et 95 % d'uranium appauvri.

Les premiers essais industriels d'emploi du MOX dans un réacteur en Europe datent de 1963 dans le réacteur BR3 de Mol en Belgique, puis de 1974 dans Chooz A (aujourd'hui arrêté), à la frontière franco-belge. Ils furent le fruit d'une collaboration franco-belge, qui se poursuit encore aujourd'hui. Belgonucléaire et COGEMA ont commencé à produire conjointement du MOX dans deux petites usines, une à Dessel en Belgique (mise en service en 1973), et l'autre à Cadarache en France (mise en service en 1970).

Elaboré à partir d'un mélange d'oxydes d'uranium et de plutonium, le combustible MOX permet de recycler le plutonium issu des combustibles usés récupérés lors des opérations de traitement sur le site de recyclage d'AREVA La Hague.

Le combustible MOX est utilisé depuis 1972 en Allemagne, 1984 en Suisse, 1987 en France, 1995 en Belgique.

Quels avantages ?

Son principal atout est d'offrir un débouché au plutonium issu du retraitement des combustibles effectué à la Hague ainsi qu'à l'uranium appauvri généré par les activités de l'usine d'enrichissement d'uranium du Tricastin, située dans la basse vallée du Rhône. Dans le même temps, il permet d'économiser de l'uranium enrichi et de réduire la quantité de plutonium (généré par les centrales) dans les déchets ultimes. Aux États-Unis et en Russie, le Mox a également été envisagé comme un moyen d'écouler du plutonium militaire devenu encombrant depuis le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires de 1968.

Procédé de fabrication

Le procédé de fabrication du MOX le plus répendu à l'heure actuelle est le procédé Momas (micronized master blend), qui a été développé en Belgique. Il consiste à mélanger de la poudre d'oxyde de plutonium avec de la poudre d'uranium. Cette poudre est ensuite pressée pour former des pastilles, comme pour la fabrication du combustible à uranium.

Ces pastilles sont ensuite passées dans des fours de frittage pour obtenir un matériau céramique, puis empilées dans une gaine de crayon combustible. Les crayons sont soudés de façon à les rendre étanches puis regroupés sous forme d'assemblages combustibles.

Pour des raisons techniques, les réacteurs des centrales nucléaires à eau légère fonctionnent avec un coeur chargé à 40% au maximum en combustible MOX.

 

Nos partenaires :