• diapo-01.jpg
  • diapo-03.jpg
  • diapo-04.jpg
  • diapo-05.jpg
  • tunnel.jpg
Le rôle de la PCR

L'employeur est le premier responsable de la mise en œuvre de la radioprotection dans l'établissement.

C'est l'obligation de l'employeur, de garantir la sécurité de ses personnels salariés face aux rayonnements ionisants, ce qui implique nécessairement la mise en place de toute la réglementation relative à la radioprotection.

L'employeur peut déléguer certaines missions à la PCR.
Les rôles et les relations entre l'employeur et sa PCR sont réglementés dans les codes du travail et de la santé publique.

Au titre du code du travail la PCR assure, sous la responsabilité de l'employeur, différentes missions d'ordre administratif, technique et relationnel.

Missions d'ordre administratif :

  • Participation à l'élaboration du dossier de déclaration ;
  • La surveillance de la radioprotection des travailleurs. Cette surveillance doit consister dans la mise en place et le suivi d'une dosimétrie adaptée à l'exposition des travailleurs ;
  • Mise à jour du registre des matériels.

Missions d'ordre technique :

  • Évaluation de la nature et de l'ampleur des risques auxquels sont confrontés les travailleurs (R.4456-10) et organisation de la radioprotection (participation aux analyses de postes de travail, à la définition des objectifs de dose, à la délimitation des zones réglementées, à la vérification de la pertinence des mesures de protection mises en œuvre ...) ;
  • Réalisation des contrôles de radioprotection internes (R.4452-14) et suivi de la réalisation des contrôles de radioprotection externes par un organisme agréé ;
  • La participation à la définition et à la mise en œuvre de la formation à la sécurité des travailleurs pour ce qui concerne leur radioprotection ;
  • Gestion, s'il y a lieu, des dépassements des valeurs limites d'exposition des travailleurs.

Missions d'ordre relationnel :

Le rôle de la PCR est également d'assurer les missions les relations avec non seulement l'employeur ou le chef d'établissement, mais aussi avec le médecin du travail, les organismes agréés, l'IRSN et les autorités.

À noter que les non salariés exerçant seuls (qui sont leur propre employeur), concernés par un risque d'exposition aux rayonnements ionisants, doivent également désigner une PCR. Ils doivent également mettre en œuvre les mesures de protection vis-à-vis d'eux mêmes. A cet effet, ils prennent les dispositions nécessaires afin d'être suivi médicalement par un médecin du travail (articles R. 4451-9 et R. 4454-1 à 11 du code du travail).

 

Nos partenaires :